Vous recherchez une performance d’équipe exceptionnelle? Alors faites de ceci votre priorité

Combien de fois mettez-vous votre cœur et votre âme dans votre travail pour vous rendre compte que votre équipe, dans son ensemble, n’est pas à la hauteur du défi?

Vous êtes pourtant persuadé que celle-ci rassemble les talents et l’expertise nécessaires à votre succès. Malgré tout, les résultats sont souvent décevants.

Vous organisez plus de réunions, vous plongez dans plus de détails, dans l’espoir de résoudre le problème. Mais à la fin de la journée, tous vos efforts ne vont pas de différence notable.

Vous sentez la pression monter. Et vous vous réveillez au milieu de la nuit, inquiet que cette situation n’affecte votre crédibilité au sein de l’organisation.

Cela vous semble familier? Eh bien, sachez que vous n’êtes pas seul.

Etes-vous conscient que votre équipe ne fait pas exception? En effet, la recherche démontre que seulement 10 % des milliers d’équipes interrogées dans le monde se considèrent comme hautement performantes.

Certaines équipes rassemblent des personnes amicales, pleines d’humour, qui prennent plaisir à travailler ensemble. Cependant, elles atteignent rarement leurs objectifs communs. D’autres suivent des processus rigoureux, utilisent des outils efficaces, mais les membres de l’équipe sont surmenés, se sentent isolés et restent sur leur garde. Encore une fois, la performance de l’équipe ne fournit pas les résultats escomptés.

Force est d’admettre qu’il manque quelque chose.

Irrité et stressé, vous demandez-vous parfois comment vous pourriez contribuer à améliorer la situation ? Peut-être avez-vous observé autour de vous, lu des livres, assisté à des séminaires, consulté des experts. Êtes-vous dépassé par le nombre de modèles de performance de l’équipe ? Tout en ne sachant pas par où commencer ?

Laissez-moi vous ramener à l’essentiel. En fin de compte, il n’y a qu’un seul dénominateur commun. Un seul ingrédient absolument critique pour atteindre une performance élevée et la maintenir au fil du temps.

Cet élément est enraciné dans le besoin fondamental des humains en matière de sécurité.

En termes simples : tout commence par la confiance. Inspirer la confiance et favoriser la confiance entre les membres de l’équipe.

Pourquoi la confiance est-elle essentielle pour que les équipes soient performantes?

L’hypothèse sous-jacente du travail d’équipe est qu’il suffit de rassembler quelques personnes talentueuses et bien intentionnées pour que celles-ci travaillent efficacement en équipe. Cependant, rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité, du moins à long terme.

Les êtres humains sont beaucoup trop complexes, tout comme la vie.

Si tout se déroule exactement comme prévu, la pression sur l’équipe pourrait être limitée et, par conséquent, la performance pourrait être satisfaisante. Cependant, dès que les choses deviennent difficiles, la nature humaine refait surface. Et à moins d’un niveau de confiance suffisant entre les membres de l’équipe, les objectifs individuels seront probablement privilégiés au détriment des objectifs de l’équipe.

Et c’est à ce moment-là que la performance de l’équipe chute.

Pour illustrer mon propos, imaginez un enjeu particulièrement difficile à résoudre :
Comme vous pouvez le constater, la confiance est essentielle à une performance d’équipe exceptionnelle et durable.

Et dans l’univers du travail d’équipe, elle peut faire la différence entre un succès potentiel ou un échec assuré.

Et comme en toute chose, la solution commence par vous. Comment pouvez-vous gagner la confiance des autres ?

Ce que vous apportez à l’équipe est plus important que vous ne le pensez

Partagez généreusement vos connaissances et votre expertise afin de soutenir toute l’équipe dans la réalisation de ses objectifs.

Parlez et écrivez avec des mots simples, par souci de clarté. Démontrer votre expertise ne consiste pas à rebattre les oreilles de vos interlocuteurs avec le vocabulaire spécialisé que vous maîtrisez. Votre expertise est utile seulement si vos collègues comprennent vraiment ce que vous expliquez. Et ceci est particulièrement important si ceux-ci ne possèdent pas la même expertise que vous.

La confiance en vous que vous dégagez lorsque vous exprimez vos pensées est également un facteur-clé. Si vous êtes un expert, mais que vous ne faites pas preuve de conviction lorsque vous parlez, les autres ne croiront pas en vous. Vos propos doivent être logiques et rationnels, bien entendu, mais votre posture doit également correspondre à l’image que les gens se font d’un expert. Conviction, confiance. Pas d’hésitation, pas de peur, du moins en surface.

En milieu de travail, il est également particulièrement important de prendre des décisions rapides, si cela fait partie de votre rôle. Si vous prenez trop de temps à analyser, vous pourriez paralyser votre équipe. Il est difficile de faire confiance à quelqu’un, aussi expert soit-il, qui ne sait pas prendre de décision au moment opportun. La paralysie nuit à la confiance. L’équipe doit avoir la certitude qu’elle peut progresser grâce à vous à une vitesse raisonnable, voire élevée.

Laissez toutefois votre ego à la maison

Gagner la confiance de votre équipe ne tient pas seulement de ce que vous apportez à l’équipe, mais également comment vous le faites.

Exprimez-vous avec conviction, mais sachez également rester ouvert et objectif. Prenez en considération les opinions des autres sans critiquer. Si votre expertise est plus grande, agissez avec respect et aidez-les à mieux comprendre votre point de vue. Faites que les néophytes se sentent en sécurité avec vous.

Écoutez activement les autres. La performance de l’équipe ne tient pas qu’à vos idées. Faites non seulement attention aux mots prononcés par vos collègues, mais observez aussi comment ils parlent et comment ils bougent. Cela vous fournira une mine d’informations que vous pourrez utiliser pour entrer en relation à un niveau plus profond, là où la confiance réside. Prenez le temps de comprendre leur position et leurs objectifs avant d’essayer de les convaincre de penser autrement.

Gérez vos émotions. Si les gens ne savent pas à quoi s’attendre de votre part, cela vous portera préjudice. Si vous êtes un expert, et si vous avez la réputation de changer d’humeur facilement, voire d’éclater de temps en temps, votre crédibilité en souffrira grandement.

Gardez cela à l’esprit ou revenez à la case départ (ou pire encore)

Un facteur additionnel pour gagner la confiance de manière durable.

Soyez fiable.

Respectez vos engagements. Faites-en une priorité. Vous pouvez être le meilleur expert dans votre domaine, avoir une grande présence, entrer facilement en relation avec les autres, peu importe. Si vous n’êtes pas fiable, votre crédibilité sera réduite. Et vous ne pourrez peut-être pas vous en remettre. Jamais.

Cependant, de manière réaliste, des imprévus surviennent. Parfois, il est impossible de tenir vos promesses. Si tel est le cas, alors soyez transparent, et ce, tout de suite. Donner une chance aux autres de s’adapter à cette nouvelle réalité. Les informer d’un retard à la dernière minute ne leur fournit pas suffisamment d’espace pour revoir leur plan et réduire les impacts négatifs. Vous les mettez alors dans une situation difficile et votre réputation pourrait en souffrir.

Regagner la confiance perdue est vraiment ardu – voire impossible.

Passez de membre de l’équipe digne de confiance à un leader positif de premier plan

Pour réussir en tant que membre d’une équipe, votre premier devoir est de gagner la confiance. En résumé, tout dépend de votre expertise, de votre présence et de votre fiabilité.

Cependant, cela ne garantit pas que tous les membres de l’équipe se fassent confiance. Vous conviendrez que si vous êtes responsable de votre contribution et de votre comportement, il en va de même pour vos collègues.

Alors, que pouvez-vous faire de plus ?

Si vous faites tout ce qui est en votre pouvoir pour être digne de confiance, aidez-vous également les membres de votre équipe à inspirer confiance ? Vous pouvez vous arrêter à être un membre d’équipe digne de confiance, mais vous pouvez également devenir un leader positif, formel ou informel, pour l’équipe.

Voici quelques pistes de réflexion :

Encouragez les autres à partager leur expertise, leurs opinions et à participer activement aux discussions d’équipe.

À la fin d’une réunion, résumez les décisions prises et les actions prévues pour s’assurer de l’alignement de l’équipe. Faites les suivis nécessaires à la prochaine réunion. Cela aidera tout le monde à être fiable.

Découragez les comportements destructeurs. Si une décision est prise par l’équipe, ne vous engagez pas dans une conversation de corridor pour critiquer la décision. Une fois que l’équipe a pris position, il est impératif que tout un chacun se rallie — en action, et en paroles.

Découragez également les commérages. Cela pourrait être préjudiciable aux autres membres de l’équipe et à la confiance globale. Encouragez l’empathie à la place.

Aidez les membres de l’équipe à respecter leurs engagements et à se sentir mutuellement responsables des objectifs à atteindre. Si tous contribuent à la résolution des problèmes, par opposition à regarder un collègue se noyer, l’équipe sera beaucoup plus forte et la confiance plus profondément ancrée.

Prêt à faire partie d’une équipe performante?

Imaginez votre soulagement si vous vous sentiez en sécurité avec votre équipe.

Imaginez ce que vous pourriez accomplir ensemble si vous saviez que vous pouviez compter les uns sur les autres, quelles que soient les circonstances.

Vous sauriez que vous n’êtes plus seul, et vos collègues non plus. Vous feriez face à l’adversité ensemble, apportant le meilleur de votre passion, de votre expertise et de vos ressources respectives.

Quelle différence cela ferait dans la qualité de vos interactions, l’efficacité de votre collaboration et la puissance de vos discussions !

Prenez quelques minutes pour réfléchir aux actions les plus percutantes que vous puissiez entreprendre. Par quoi devriez-vous commencer pour gagner et renforcer la confiance au sein de votre équipe? Faites-en votre priorité.

Avec une fondation solide basée sur la confiance, mettre en place des processus plus efficaces, des outils plus performants, et de meilleures structures serait la cerise sur le gâteau.

Laisser un commentaire