Les 3 seules solutions viables à tout problème

Si un problème vous hante en ce moment, vous serez peut-être intrigué par le titre de cet article…

Bien que vous sachiez que ça ne peut pas être si simple.

Il n’y a pas de solution facile à un problème ardu. Sinon, vous l’auriez déjà trouvée.

Or, vous tournez et retournez toutes les options dans votre tête depuis des jours, sans succès. Et le problème vous hante. Vous êtes distrait. Vous ressentez du stress. Peut-être même êtes-vous malheureux de la situation…

Alors vous vous demandez, avec un tout petit peu d’espoir… ce pourrait-il vraiment qu’il existe un moyen facile de vous en sortir ?

Eh bien, ce n’est pas tout à fait ce que je suggère…

Mais je sais qu’il est essentiel de mettre un problème en perspective pour le résoudre efficacement.

Pour ce faire, débutons avec 3 questions toutes simples :

  1. Comment décririez-vous votre niveau d’énergie actuel: faible ou élevé ?
  2. À quel point le problème est-il un enjeu majeur pour vous ?
  3. Si vous ne faites rien, quelle est la probabilité que le problème disparaisse de lui-même ?

À n’importe quel problème — je dis bien n’importe lequel — il n’y a que 3 options possibles que vous pouvez envisager.

Et en fonction de vos réponses aux questions ci-dessus, il est probable qu’il n’y ait qu’une seule option qui s’impose.

Voici comment procéder :

 

Option   1 — Retrouvez votre tranquillité d’esprit instantanément

Si votre problème est temporaire et que votre niveau d’énergie est élevé, la meilleure option pourrait tout simplement être… d’accepter le statu quo et de cesser de vous faire du mauvais sang avec la situation.

Par exemple, supposons que vous ayez trop de travail en ce moment.

Vous êtes débordé. Votre liste de tâches semble infinie. Vous détestez le stress que cela vous occasionne. Toutefois, si vous savez que vous avez les capacités pour livrer la marchandise, alors allez-y à fond. Trois semaines supplémentaires de longues heures de travail fastidieux, et les choses vont revenir à la normale ? Concentrez-vous sur le résultat final et laissez aller votre besoin de vous rebeller. Bientôt, votre problème sera de toute façon chose du passé.

Si, au contraire, il n’y a pas de date de fin prévisible à votre problème (et que votre niveau d’énergie est bon), alors prenez un pas de recul. Les enjeux sont-ils élevés pour vous ? Est-ce une bataille qui mérite d’être menée ? Est-ce que cela revêt une grande importance pour vous ?

Si ce n’est pas le cas, alors envisagez d’accepter la situation pour ce qu’elle est. Réservez-vous plutôt un espace pour vous détendre et renouveler votre énergie, et faites ce que vous avez à faire. N’épuisez pas vos forces en luttant pour quelque chose qui n’est pas essentiel à votre bonheur et à votre succès.

Vous avez des projets plus importants à accomplir.

 

Option 2 — Faites bouger les choses lorsque la situation vous tient à cœur

Il arrive cependant qu’un problème ait des conséquences énormes, notamment lorsque les enjeux sont élevés pour vous. Il est alors essentiel que vous trouviez une solution.

En de telles circonstances, votre meilleure option est… de vous battre — si votre niveau d’énergie est suffisamment élevé.

Combattez pour ce qui est crucial pour toi.

Reculez d’un pas et explorez vos options. Développer une stratégie. Recherchez des alliés ou des mentors. Et exécutez votre plan avec diligence.

Prenons à nouveau l’exemple de la surcharge de travail. Celui-ci s’accumule, et vous n’en voyez pas à la fin. Vous êtes inquiet, car vous craignez de manquer à vos engagements, ce qui n’est pas une possibilité que vous voulez même envisager. Que devriez-vous faire alors ?

Tentez de retarder la date cible.

Déléguez ou demandez de l’aide.

Ou éliminez de votre liste de tâches celles qui ne sont pas absolument prioritaires.

Ou peut-être négociez la possibilité de rendre le travail en plusieurs phases.

Envisagez toutes les stratégies, choisissez les plus prometteuses, et foncez.

Allez de l’avant. Combattez. Faites bouger les choses.

Parce que vous avez déterminé que résoudre ce problème est essentiel à votre bonheur et à votre réussite.

 

Option 3 — Investissez en vous pour gagner

Toutefois…

Si vous lisez les options 1 et 2 et que vous vous sentez découragé, voire paniqué, vous devriez peut-être vous donner la permission… d’abandonner.

Les options 1 et 2 nécessitent un certain niveau d’énergie. Si vous êtes déjà épuisé, il vous sera peut-être impossible d’investir les efforts additionnels requis pour gérer le statu quo ou combattre. Il vaut sans doute mieux abandonner avant d’atteindre votre limite ultime.

Toutefois, avant de prendre une décision, assurez-vous d’évaluer sincèrement l’impact réel du problème sur vos objectifs de vie.

Si les enjeux sont faibles pour vous, alors donnez-vous la permission de lâcher prise. Passez à autre chose. N’épuisez pas ce qu’il vous reste d’énergie pour combattre des problèmes futiles.

Mais si, au contraire, les enjeux sont importants, réalisez qu’il pourrait être très difficile de surmonter vos difficultés sans d’abord refaire le plein d’énergie.

Prenez à nouveau un pas de recul, et explorez vos options. Que devez-vous cesser de faire aujourd’hui, qui vous enlève votre énergie ? Que pourriez-vous commencer ou continuer de faire pour recharger vos piles ?

Et lorsque vous vous sentirez d’attaque, analysez la situation à nouveau, et faites un choix entre l’option 1 ou 2.

 

Laissez vos priorités — et non les problèmes émergents — être votre guide

Imaginez les avantages de mettre votre problème en perspective.

Vous réalisez alors que vous pouvez regarder la forêt et non pas seulement les arbres. Cela crée soudainement une vision totalement nouvelle pour vous, offrant des opportunités que vous n’aviez pas envisagées.

La direction que vous devez choisir s’impose alors d’elle-même.

Commencez par respirer profondément, et vous détendre. Considérez mes trois questions toutes simples du début. Utilisez vos réponses pour choisir la meilleure option pour vous.

Et vous pourriez être surpris de la joie et du succès que cela vous procure.

Car il s’agit d’un processus simple, mais puissant.

  • Share on:

Je serais ravie de lire vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :